Search

L’histoire du chocolat

Saviez-vous que le nom scientifique du chocolat signifie littéralement «la nourriture des dieux» ? Ou que la première barre de chocolat telle que nous la connaissons aujourd’hui est née dans le Belpaese ? Aujourd’hui, Italian Traditions vous raconte l’histoire de la nourriture la plus savoureuse de tous les temps et de son succès intemporel.

La plante de cacao a des origines très anciennes, qui, selon les recherche botaniques retracent l’existence de la plante il y a plus de 6 000 ans dans les rivières de l’Amazone et de l’Orénoque. Les premières personnes à cultiver la plante étaient les Maya en 1000 A.JC. Selon la légende aztèque, les origines de la plante sont liées à la mort d’une princesse qui a sacrifié sa propre vie pour éviter de révéler à ses ennemis la position d’un trésor caché que son mari lui avait laissé. La légende raconte qu’une plante a grandi grâce au sang de la jeune femme. Une plante dont le fruit contenait des graines de cacao: aussi amer que la souffrance, aussi fort que la vertu, aussi rouge que le sang. Après les Mayas, les Aztèques ont également commencé la culture du cacao et plus tard, la production de chocolat, qui était associée à Xochiquetzal, la déesse de la fertilité. Le cacao a été offert aux dieux avec de l’encens, et parfois mélangé avec le sang des prêtres. Dans les Amériques, le chocolat a également été consommé comme boisson, aromatisé à la vanille, au poivre noir et au piment.

Sa diffusion en Europe a commencé vers 1519 grâce aux conquistadores espagnols, et c’est exactement pendant leur règne en Sicile que le cacao a été introduit en Italie, précisément dans le «Contea di Modica», la plus grande cour du Royaume de Sicile, où l’élaboration artisanale du chocolat a commencé, dont les méthodes ont été préservées jusqu’à aujourd’hui. Le chocolat est rapidement devenu l’une des boissons les plus populaires dans les cafés vénitiens florissants du 18ème siècle. Dès lors, sa culture et sa consommation ont augmenté exponentiellement, d’est en ouest. La première barre de chocolat telle que nous la connaissons aujourd’hui a été inventée à la fin du 19ème siècle à Turin, par le Français Doret. Egalement à Turin, en 1852, le célèbre Gianduiotto est né, une barre de chocolat faite de cacao et de noisettes ciselées et grillées. Puis vint le célèbre Bacio Perugina et la crème de chocolat la plus connue et la plus appréciée au monde, Nutella.

En 1802, Bozelli a inventé une machine pour purifier le cacao et le mélanger avec du sucre et de la vanille, mais ce n’est qu’en 1820 qu’elle a été développée, et la première bouteille de chocolat commercial a été produite en Angleterre. En 1826, Pierre Paul Caffarel a commencé la production de chocolat en grandes quantités, grâce à une nouvelle machine capable de produire plus de 300 kg de chocolat par jour. En 1828, le néerlandais Conrad J. van Houten a breveté une méthode d’extraction de graisse de fèves de cacao, en le transformant en poudre de cacao et de beurre de cacao. La même méthode aztèque est encore utilisée aujourd’hui chez Modica pour produire du chocolat. Le chocolat que nous trouvons aujourd’hui sur le marché est le résultat de nombreuses expériences de production qui ont réussi à gérer l’extraction de la graine de cacao, en la mélangeant avec d’autres ingrédients. Cette production a été rendue possible grâce à la large diffusion de ce produit parmi le public depuis le début du XIXe siècle.

 

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close