Search

Côme, le charme du lac

 

Situé au milieu des lacs de Lombardie, le fabuleux Côme, découvert et conquis par les Romains près de deux siècles avant Jésus Christ, a toujours été lieu d’attraction pour les touristes, artistes et écrivains, attirés par son incroyable décor naturel et fascinés par les vues décrites dans le célèbre roman d’Alessandro Manzoni, “Les Fiancés”.

Sa renommée est incontestée dans le Belpaese et à l’étranger: au delà des stars d’Hollywood et des célébrités qui le choisissent de plus en plus comme destination pour leurs voyages et leurs investissements immobiliers, les petits villages pittoresques qui l’entourent, les villas anciennes, les plages et la possibilité de pratiquer de nombreux sports nautiques font du lac de Côme un choix populaire parmi tout type de touristes. Le centre-ville est situé au bord du lac, autour de la Piazza del Duomo, l’une des plus grandes cathédrales du nord de l’Italie. Les églises de S. Abbondio et S. Fedele, au cœur de la ville fortifiée, sont remarquables et les palais rationalistes ont une grande valeur artistique : la Maison du Fascisme, le Mémorial de Guerre et le Novocomum. Nous trouvons aussi le temple de Volta, qui abrite quelques reliques du scientifique de Côme, Alessandro Volta, inventeur de la batterie électrique. Villa Olmo abrite des expositions d’art de haut niveau, tandis que le funiculaire qui relie la ville à la montagne Brunate complète l’itinéraire de la visite.

Les excursions en bateau sur le lac sont également des classiques. À Côme, prévalent surtout les saveurs du lac, mais les saveurs rustiques des montagnes ne manquent pas aussi bien que les fins délices. Les montagnes et les collines sont les gardiens de la tradition pauvre et authentique qui trouve ses symboles dans la « polenta taragna », faite avec du sarrasin ou dans la « polenta vuncia», garnie de beurre, d’ail et de fromage. Une place de choix sur les tables du territoire est réservée à la friture du lac, tandis que parmi les plats les plus typiques de la cuisine issue du lac, nous trouvons missoltini, ou missultin, qui sont des aloses (poissons) capturés en mai, séchés au soleil et conservés en couches, avec des feuilles de baies.

Pour goûter la cuisine locale, Côme vous réserve un lieu unique, l’ancienne taverne Crotto del Sergente, où vous pourrez vous imprégner des plats typiques parmi les poissons du lac et des viandes sélectionnées. Parmi ces plats à essayer, nous trouvons les “spaghetti alla chitarra” (spaghetti à la guitare) avec des rondelle d’oignons, le missoltino avec ses brochettes et le carpaccio de boeuf roulé et grillé avec du bacon. Pour une gastronomie plus légère dans un restaurant raffiné au cadre élégant, vous devez définitivement réserver un dîner au restaurant étoilé I Tigli in Theoria, une belle surprise construite dans les murs de l’ancien palais épiscopal médiéval au centre-ville. Un autre incontournable est le Natta Cafè, où vous pourrez déjeuner ou prendre un verre. Un endroit chaleureux et confortable, à quelques pas de la Galerie municipale qui a ouvert ses portes aux XVe siècle avec ses arches en pierre et son plafond de bois aux poutres apparentes.

Après dîner pour satisfaire votre envie de sucré, faites un saut à la pâtisserie Capriccio di Como, qui fabrique en série toutes les créations du jour faite avec attention et amour “d’une époque”. Pour une bonne glace, rendez-vous dans l’un des meilleurs glaciers de la ville, Gelateria Lariana.

La grande tradition de l’hospitalité se retrouve dans une large offre d’hébergement avec un bon niveau de prix qui sied à tous les budgets. Nous vous indiquons l’Hotel Borgo AnticoHotel Borgovico et le Metropole Suisse Hotel.

 

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close