Search

La Brasilena: ingrédients et histoire de l’un des soft drinks italiens les plus célèbres

Si tu aimes les soft drinks italiens, tu auras certainement entendu parler de la Brasilena: il s’agit d’une boisson calabraise initialement répandue surtout dans les régions du sud de l’Italie notamment en Calabre, en Sicile, dans les Pouilles et en Campanie mais qui au fil des années a connu un tel succès qu’elle a été exportée même à l’étranger. Voici donc l’histoire et la recette de cette fameuse boisson!

La Brasilena: un soft drink apprécié des italiens

La Brasilena peut être définie comme un soft drink, à savoir une boisson légère, pétillante et à la saveur particulière donnée par les arômes extraits du café. Grâce à son goût unique, à son logo des années 60 et à une très bonne versatilité, la Brasilena est devenue célèbre dans le monde entier, même en Amérique, en Chine et en Australie.

L’une des curiosités liées à cette boisson est qu’en Calabre, dans l’éventualité où il serait trop tard pour prendre un café et trop tôt pour un apéritif alcoolisé, entre amis on dit souvent «on se voit pour une Brasilena». Si tu te demandes quelle est la clé du succès de cette boisson, considère qu’elle n’est pas produite par une multinationale mais par une petite société de la province de Catanzaro: Acqua Calabria. Mais comment est-on arrivé à la production de la Brasilena?

L’histoire de la Brasilena, parmi les meilleurs soft drinks italiens

Le propriétaire de l’entreprise, Cesare Cristofaro, raconte qu’en réalité la recette de la Brasilena est très ancienne et qu’elle remonte même à une époque antérieure à l’ouverture de la société Acqua Calabria. Le grand-père de Cesare dans les années 1930 avait une petite épicerie à Girifalco, une petite ville de la province de Catanzaro, où il préparait des sodas en utilisant directement les matières premières. Presque par hasard, il décide un jour d’infuser du café torréfié dans de l’eau gazeuse, créant ainsi une boisson rafraîchissante et en même temps particulière : au départ, elle était appelée simplement «Gazzosa al caffè».

Il faut considérer qu’à cette époque, les règles pour l’embouteillage des boissons étaient bien différentes : les préfets de la province délivraient en effet les autorisations en fonction du nombre d’habitants du lieu et dans ce cas le village de Girifalco avait trop peu d’habitants pour obtenir les autorisations nécessaires. Au début, il fallait donc vendre la boisson gazeuse au détail, et le grand-père de César ne put déposer aucune marque.

Plus tard, cependant, après la Seconde Guerre mondiale, on s’efforça de simplifier les autorisations, également parce que de nombreuses entreprises se sont retrouvées en difficulté. En revanche, il était devenu obligatoire d’indiquer la liste des ingrédients et le nom du propriétaire sur l’étiquette. Si tu y réfléchis un instant, il semble aujourd’hui évident que tous les ingrédients doivent figurer sur l’étiquette, mais il s’agit toutefois de quelque chose de relativement récent, remontant précisément à la période suivant la Seconde Guerre mondiale.

La famille Cristofaro, malgré toutes les difficultés, grâce à une ténacité hors du commun et une grande habileté réussit à ouvrir une usine spécialisée dans l’embouteillage de boissons dans les années 1960. A cette occasion, le nom «Brasilena» fut enregistré pour la première fois: cependant, le grand-père désirait que la boisson contienne des ingrédients de haute qualité avec des caractéristiques spécifiques.

Pour cette raison, environ 10 ans plus tard, l’entreprise commença à embouteiller et à utiliser pour la Brasilena une eau oligominérale calabraise. Ce fut une idée gagnante qui permit à l’entreprise de se développer et de créer différentes boissons, notamment des soft drinks italiens au citron, similaires à la gazzosa classique.

Soft drink italiens: ingrédients et conditionnement de la Brasilena

brasilenalogo-italiantraditions
Source: naturium.it

La Brasilena, grâce à l’absence d’alcool, est un soft drink italiens adapté à tout le monde: actuellement elle est surtout diffusée dans le sud de l’Italie, mais en général elle est aussi bien connue en Italie qu’à l’étranger.

Quel est le vrai secret du succès de l’un des soft drinks italiens les plus célèbres? Probablement la versatilité: elle peut être bue à tout moment comme simple boisson ou utilisée pour faire des cocktails: la recette comprend également un mélange spécifique d’arômes naturels extraits du café qui font de la Brasilena un soda unique et inimitable.

Il faut aussi souligner la beauté du packaging : sur l’étiquette il y a des détails typiques des années 60 que l’on pourrait qualifier de «vintage»: c’est ainsi que l’historicité de la boisson est transmise. De plus, les propriétaires sont très soucieux de l’environnement: ils ont en effet utilisés pour 80% de la production des bouteilles en verre, facilement identifiables et réutilisables.

La Brasilena, comme tu auras deviné, a une histoire tout à fait unique en son genre et un goût inimitable: je te conseille donc d’essayer ce produit et qui sait, peut-être de l’utiliser pour réaliser des cocktails maison uniques!

Image principal: Taste Atlas

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close