Search

La Corsa degli Scalzi en Sardaigne: histoire et curiosités d’une antique tradition

La Corsa degli Scalzi en Sardaigne est une tradition qui peut être décrite en quelques mots: imagine des hommes de tous âges vêtus d’une bure blanche, entièrement déchaussés, unis dans une course en l’honneur de San Salvatore. On les appelle « l’armée de Salvatore » et chaque année ils parcourent sept kilomètres sans relâche : la chaleur, la sueur, la poussière ne sont pas des obstacles pour eux qui courent avec une grande dévotion vers le petit village de San Salvatore di Sinis. La Corsa degli Scalzi (Course des Nu-pieds) en Sardaigne est un rituel très antique qui se déroule chaque année sur deux jours, le premier samedi et le premier dimanche de septembre.

La Corsa degli Scalzi en Sardaigne: origine et histoire

La Corsa degli Scalzi en Sardaigne-italiantraditions
Source: Sardegna Turismo

La Corsa degli Scalzi est l’un des rites les plus caractéristiques de la Sardaigne: des hommes de tous âges sont impliqués, 900 au total, appelés curridoris et vêtus uniquement d’une bure blanche nouée à la taille par une cordelette. Mais quand est née cette tradition?

Cette manifestation a une histoire très antique : elle remonte à 1619, lorsque les Sarrasins envahirent et mirent à sac Cabras et le territoire de la Péninsule du Sinis, emprisonnant les hommes et enlevant les femmes. On dit que les habitants de Cabras, lors d’un des assauts des Maures, ont réussi à mettre à l’abri la statue de San Salvator : l’histoire raconte qu’ils commencèrent à courir en utilisant des branches attachées à leurs pieds nus au lieu des chaussures classiques. De cette façon, en courant ils soulevaient beaucoup de poussière, donnant à l’ennemi l’illusion d’être devant une énorme armée d’hommes. Les habitants de Cabras parvinrent à leur fin : les envahisseurs se retirèrent et depuis lors, ils renouvellent chaque année cet événement en signe de dévotion au Saint qui sauva le village.

En réalité, il existe aussi une autre version de l’histoire : certains racontent que pendant l’une des invasions par une partie des Sarrasins, les hommes de San Salvatore étaient tous occupés à combattre et à s’affronter avec les Maures. Pour cette raison, ils donnèrent aux femmes la statue du Saint qui se trouvait dans la petite église et la leur confièrent pour la préserver. Les femmes durent donc amener le simulacre à Cabras avant qu’il ne soit vandalisé par les envahisseurs, à la hâte et pieds nus. La légende raconte qu’elles y sont réussies et qu’il s’agisse en réalité de la véritable origine de la Corsa degli Scalzi en Sardaigne.

Quelle que soit son origine, une chose est sûre: il s’agit d’un rituel très ancien et fascinant, qui se déroule sur l’une des îles les plus caractéristiques d’Italie.

Quand a lieu la Corsa degli Scalzi en Sardaigne

corsadegliscalzitradizione-italiantraditions
Source: Sardegna Turismo

La Corsa degli Scalzi se déroule sur deux jours: le premier samedi et le premier dimanche de septembre. Cela commence à 7h30 du matin, après la messe célébrée dans l’église de Santa Maria Assunta à Cabra : la destination sera l’église du petit village de San Salvatore, où les préparatifs commencent déjà une semaine plus tôt. Une curiosité intéressante est que les maisonnettes du petit village (appelées cumbessias ou domigheddas ou petites maisons) ne sont pas constamment habitées: le village ne s’anime que neuf jours avant le célèbre rite.

Avant tout, il existe des règles précises pour participer à la tradition : les fidèles doivent être strictement pieds nus et courir sept kilomètres en transportant le simulacre de San Salvatore. On constitue quatorze groupes, divisés en quatorze mudas composées chacune de cinq coureurs : sept groupes courent le premier jour et sept le deuxième jour. On décide par tirage au sort qui sera le chanceux qui aura la tâche de transporter le Saint à San Salvatore.

A leur arrivée, les coureurs hurlent à pleins poumons leur hymne caractéristique: «Evviva santu Srabadori», ils reçoivent un œillet à offrir à leurs proches et sont accueillis par un village en fête. La procession se poursuit avec des chants en l’honneur du saint jusqu’à atteindre l’église. C’est un jour de grande joie pour toute la ville : le lendemain, le dimanche avant le coucher du soleil, le simulacre est reporté à Cabras où les célébrations religieuses se terminent par une messe dans l’église de Santa Maria et les festivités se poursuivent dans la rue avec la bonne nourriture, la musique et la joie.

La Corsa degli Scalzi, comme tu as dû le comprendre, est une tradition très particulière: si son histoire t’a enthousiasmé, pourquoi n’en profites-tu pas pour faire un beau voyage en Sardaigne et participer à ce rite si unique?

Image principale: Sardegna Turismo

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close