Search

Boville Ernica, une ville d’art

Ville d’art que celle de Boville Ernica, un petit village situé dans la province de Frosinone. Commencez votre visite par le Palazzo Filonardi, le plus grand bâtiment historique du village, aux nombreux portails splendides, aux planchers anciens et précieux et aux escaliers majestueux. Le palais, oeuvre de l’architecte de la Renaissance Jacopo Barozzi dit Vignola, édifié sur un ancien château appartenant au cardinal Ennio Filonardi et lieu de villégiature de la cour pontificale, est dédié à son bienfaiteur Paul III.

L’Abbaye de San Pietro Ispano est également très intéressante. Intégrée au Palazzo Filonardi, elle fut édifiée entre le Xe et XIe siècle à l’endroit où vécut l’ermite revenu d’Espagne après avoir combattu les Maures. A l’intérieur sont conservés l’Ange de Giotto, l’unique mosaïque de l’artiste florentin parvenue jusqu’à nous, le bas-relief en marbre de la Vierge de Sansovino et un buste d’argent attribué à Cellini contenant la relique de San Pietro Ispano.

Les églises et les œuvres d’art sont nombreuses et toutes dignes d’intérêt, toutefois se promener tout autour de l’imposante enceinte et admirer les collines de la Ciociarie est également un excellent moyen d’admirer Boville Ernica.

Le produit typique de ce bourg du Lazio est l’huile d’olive vierge extra. En effet, à Boville Ernica, il y a neuf moulins à huile en activité et de nombreux producteurs d’huile. C’est avec l’huile produite ici-même que sont cuisinés des plats traditionnels tels que l’agneau (abbacchio) au four avec des pommes de terre, la polenta aux légumes ou bien aux saucisses et aux haricots, et la timbale (timballo) alla baucana.

À voir

  • Le Palazzo Filonardi – palais conçu par l’architecte Vignola, dont le style est insufflé dans le portail d’entrée.
  • L’Abbaye de San Pietro Ispano – Abbaye qui se dresse sur un ancien ermitage et qui renferme des œuvres remarquables de grande valeur, y compris la mosaïque réalisée par Giotto.
  • L’Église du Battista – église ouverte au public en 1633, mais désormais déconsacrée. On peut toutefois encore observer derrière l’autel une fresque de Domenichino (le Baptême du Christ).
  • Le Palazzo De Angelis – Appartenant à la famille de l’écrivain et poète Desiderio.
  • La Collégiale de San Michele Arcangelo – reconstruction du XVIIIe siècle d’un bâtiment religieux de 1125. A l’intérieur y est conservé le tombeau du cardinal Ennio Filonardi.
  • L’église et le monastère de San Francesco- de récentes rénovations ont mis à jour des fresques datant du XVe siècle et des oeuvres de l’art byzantin.

À déguster

  • L’Huile d’olive vierge extra
  • L’Agneau au four avec des pommes de terre
  • La Polenta aux légumes ou encore aux saucisses aux haricots
  • La Timbale alla baucana – Entrée traditionnelle

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close