Search

Arbre de Noël sur la Place Saint-Pierre, origine et signification

Tradition de l’arbre de Noël sur la Place Saint-Pierre

Il ne reste que quelques jours avant Noël, les rues se remplissent de lumières et de couleurs pour la fête la plus attendue de l’année. Dans les places de plusieurs villes est présent depuis quelques jours l’arbre de Noël, une tradition incontournable : parmi ceux-ci il y a piazza San Pietro, l’une des plus belles places d’Europe. Mais comment est née cette tradition? Et quand le premier arbre a-t-il été placé? Découvrons-le ensemble!

Roma, a piazza San Pietro arriva l'albero di Natale: donato dal Friuli  Venezia Giulia - Corriere.it
roma.corriere

Histoire de l’arbre de Noël

La histoire de l’arbre de Noël est assez complexe et il n’est pas facile de remonter à ses origines très anciennes : certains affirment que la tradition est née dans les pays nordiques, en particulier le 24 décembre quand il a célébré la fête d’Adam et Eve en Allemagne. Le sapin était considéré comme l’arbre du paradis et les fruits symboliques pendaient de ses branches.


Pour les druides, c’est-à-dire les prêtres des Celtes, le sapin était un symbole important de longue vie justement parce que c’est un arbre sempervirent : dès lors en effet, les sapins étaient coupés et décorés avec des rubans, des cloches et des animaux votifs pour obtenir la faveur des esprits. Par la suite, il semble que les Vikings suivaient aussi le culte de l’épicéa, considéré comme capable d’exprimer les pouvoirs magiques.

D’autres affirment que le premier arbre de Noël a été mis en place en 724 après le Christ par San Bonifacio, évêque et martyr. La légende raconte que Saint Boniface rencontra un jour des païens en train d’accomplir un rite au dieu Thor : cela impliquait le sacrifice de quelques enfants devant un grand chêne. Saint Boniface cria « C’est votre Chêne du Tonnerre et c’est la croix du Christ qui brisera le marteau du faux dieu Thor » et commença à frapper le chêne avec une hache pour les arrêter. Puis un vent fort se leva brusquement et l’arbre se brisa définitivement : derrière le chêne il y avait un jeune sapin vert.

San Bonifacio alors s’adressant de nouveau aux païens, affirma que cet arbre serait leur arbre sacré : il représentait en effet le bois de la paix, signe d’une vie sans fin car sempervirent et sa forme triangulaire était le symbole de la trinité. Par la suite, la tradition catholique s’est répandue dans toute l’Allemagne et les immigrés allemands l’ont ensuite amenée en Amérique.

L'Albero di Natale: una Tradizione dalla Storia Antichissima – Vanilla  Magazine
vanillamagazine

Arbre de Noël, où il a été accueilli pour la première fois et quand

La première ville qui, selon l’histoire, abrita le premier arbre de Noël fut Tallin, en Estonie, en 1441 : on raconte en effet qu’un grand sapin fut érigé sur la place de l’Hôtel de Ville où hommes et femmes dansaient ensemble à la recherche de l’amour. Par la suite, cette coutume fut reprise en Allemagne à Brême en 1570 où fut posé un arbre décoré avec des noix, des dattes et des pommes.


Aujourd’hui, c’est une coutume très appréciée dans le monde entier : dans certains pays beaucoup préfèrent acheter des sapins cultivés spécialement pour cette période, d’autres optent pour un sapin synthétique à utiliser chaque année. Les décorations à poser sur l’arbre de Noël sont parmi les plus variées : boules colorées, rubans, pendentifs, certains utilisent même des photographies et l’incontournable étoile placée dans la pointe de l’arbre qui représente l’étoile comète, même si d’autres décorations sont maintenant courantes, Comme un ruban rouge.

Fare l'albero di Natale: da dove nasce la tradizione e curiosità
stylecult

L’arbre de Noël sur la place Saint-Pierre

Dans tous les cas, la tradition de l’arbre de Noël est devenue incontournable. Comme souligné précédemment, les arbres de Noël sont déjà en place sur plusieurs places, par exemple sur la place Saint-Pierre. Le premier arbre de Noël sur cette place fut placé en 1982 par la volonté du Pape Jean-Paul II : il fit mettre un grand sapin décoré au centre de la colonnade du Bernin.


Ce sapin a été donné par un fermier d’origine polonaise, qui l’a transporté seul dans son camion jusqu’à Rome. A partir de ce moment, chaque année se répète la tradition de l’arbre de Noël sur la place Saint-Pierre : au pied de l’obélisque est placée la crèche et à sa droite un arbre, chaque année donné par différentes parties de l’Europe.

Cette année est récemment arrivé à Saint-Pierre l’arbre de Noël : 28 mètres de haut, 113 ans, restera jusqu’au 9 janvier 2022. On fête donc le quarantième arbre de Noël sur la Piazza San Pietro : le sapin provient du Trentin, des Gestion Forestière Durable du Groupe Territorial PEFC certifiée.

La tradition suscite cependant aussi quelques polémique : il y a ceux qui se demandent s’il est vraiment nécessaire encore en 2021 d’éradiquer un arbre séculaire, qui pourrait vivre jusqu’à 600 ans et à l’immense valeur naturaliste pour décorer une place, mais parmi les plus célèbres au monde. Il est vrai que l’arbre provient de cultures spécialisées, mais malheureusement aucun de ces arbres n’est replanté à la fin des fêtes, car cela entraînerait des coûts de gestion élevés.

Il est bon de considérer aussi que l’alternative au moment serait un arbre en plastique, même ce choix peu durable : comment concilier donc les anciennes traditions avec l’exigence toujours plus forte d’une plus grande durabilité environnementale? La question reste ouverte.

albero-di-natale-roma-2016 - La Foresteria Roma Luxury Suites Fontana di  Trevi Bed Breakfast Guesthouse
laforesteriaroma

Photo de couverture: ohga

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close