Search

La tradition des vendanges

L’Italie est bien entendu un des plus gros producteur de vin au monde. L’importance du raisin dans notre culture ne peut donc pas être négligée: pendant des millénaires, en effet, le moment de la récolte a annoncé le commencement d’un nouveau cycle de vie. Récolter le raisin signifiait lancer le processus qui générait non seulement le vin lui-même  mais aussi une nouvelle saison  toute entière de travail et de commerce.

Les excédents du pressage eux-même étaient utilisés pour nourrir les animaux, ou pour fertiliser la terre, sans parler du fait que les raisins étaient utilisés en cuisine comme ingrédients pour des recettes d’automne, ou encore que le moût était employé pour faire des confitures et des conserves.

Jusqu’en 1950 tout ceci était plus que suffisant pour pousser la population des zones rurales à l’action, étant donné que la rapidité était fondamentale afin d’ utiliser au mieux le court laps de temps qui séparait la complète maturation du raisin de sa détérioration. La récolte, le transport, le pressage et la conservation étaient entièrement faits à la main (et avec les pieds), donc tous, des enfants aux vieillards prenaient part à l’achèvement du travail dans les temps. D’où une collaboration insolite entre des familles en général isolées et la réunion de bien plus de personnes qu’il n’était de coutume.

La vendange, qui commençait généralement à partir du 11 novembre (Jour de San Martino), devint ainsi la date du coup d’envoi pour beaucoup d’autres évènements, parmi lesquels la réouverture des écoles et des tribunaux, le paiement des contrats de location des terrains, les marchés, comme s’il s’agissait d’un genre de Nouvel An. Et comment les gens ne pouvaient ils pas  fêter  cette occasion?

Bien que chaque région ait , comme cela a toujours été le cas, ses propres variantes, le travail de récolte s’accompagne généralement d’énormes pistes de danse, de chants propres à chaque ville, de charité envers les pauvres, de concours de cuisine, j’en passe et des meilleures. Une tradition importante était celle qui consistait à faire couler l’eau dans le raisin pressé pour en extraire le jus concentré et en faire ainsi une boisson très légère appelée acquaticcio. Cette dernière était considérée une spécialité rare,  même si elle ne durait que trois jours avant de devenir acide.  On fait également sécher du raisin chez soi pour en faire le raisin sec destiné à la cuisine et on en mange le 1er janvier, ce qui est censé faire entrer de l’argent dans la maison, la tradition a été conservée avec la coutume qui consiste à manger des lentilles qui symbolisent argent et prospérité.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close