Search

Nocino: parmi les liqueurs italiennes les plus appreciées

Entre les nombreuses liqueurs produites en Italie, le Nocino répresente une spécialité entre les plus connues et appreciées.

Les origines du Nocino

Chez les liqueurs italiennes il y a le Nocino, obtenue après la perfusion de la coque extérieure verte et carnue de la noix. Il s’agit d’une procédure de distillation présente dans les habitudes des nombreux Pays européens qui a donné lieu à des boissons d’un intense goût de noix, mais que en Italie possède une héritage bien plus antique.

Grâce aux Romains, on sait que le peuple britannique des Pitti, avait pour tradition de boire liqueurs à base de noix, tandis que, plus récemment, il semble que en France on préparait une liqueur de noix, aussi dit Ratafià. La France en fait, représenterait le lieu d’origine de cette spécialité, répandue en Italie par la Ligurie et l’Émilie-Romagne.

Liqueurs italiennes entre noix, légendes et sorcellerie

liquori italiani

Credits: Profumo di Basilico

En Italie, les noix depuis longtemps sont un fruit enveloppé d’un nuage légendaire, lié aux sorcières et à leurs sortilèges.

En effet, traditionnellement, une femme très expérte dans la préparation de la liqueur, récoltait les noix pendant la nuit de Saint Giovanni entre le 23 et 24 Juin. Elle, pied nuds, grimpait aux arbres pour choisir les noix meilleures et les collecter sans ruiner l’écorce. Pendant cette nuit, la légende dit que les plantes et les feuilles des arbres deviennent magiques. Les noix venaient mis en perfusion le lendemain et, dans la nuit du 31 Octobre, la liqueur Nocino était prête, c’est à dire à la veille de la Toussaint. Selon les indications, pendant la récolte il était interdit d’utiliser outils en fer, parce que les gens croyaient que le fer pouvait affecter les propriétés des plantes.

L’ancienne recette d’ une des liqueurs italiennes les plus aimées

nocino-liquori-italiani

Credits: Puglia

Comments ça passe pour beacoup de liqueurs italiennes, les recettes utilisées pour préparer le Nocino sont plusieurs. Une des plus connues est cela qui prévoit la récolte de 19 noix, encore vertes et petites, par chaque arbre, jusqu’à obtenir 1kg, à condition d’utiliser un numéro impair de noix. Après avoir les hachées dans un mortier, les noix sont coupées en 4 parties et placées avec 1,2 kg de sucre dans un récipient en verre (sans garnitures en gomme) et avec une fermeture hérmetique, laissées reposer pour deux jours.

Qu’à ce moment là, on peut ajouter de l’alcool et les arômes, généralement clou de girofle, zeste de limon et cannelle.

La phase suivante est la conservation du produit dans un lieu en partie exposé au soleil.

Après une période de 40/60 jours, on peut procéder au filtrage de la liqueur qu’avant d’être embouteillé, doit être melangé avec une mélange d’eau tiède et sucre.

Une fois mis en bouteille, il est conseillé de la laisser réposer jusqu’au période de Noël.

Eh bien… à votre Santé!

Main image credits: La Cucina Italiana
Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close