Search

Le Fort de Bard, un héritage du XIXe siècle dans la Vallée d’Aoste

Le complexe monumental du Fort de Bard se dresse sur le promontoire rocheux qui surplombe stratégiquement le bourg de Bard et le cours de la rivière Doire Baltée, dans la Vallée d’Aoste. Resté pratiquement intact par rapport aux phases de sa construction, il représente l’un des meilleurs exemples de forteresse de barrage du XIXe siècle. Le fort, construit au XIXe siècle par la Maison de Savoie sur projet de Francesco Antonio Oliviero, après une période d’abandon, a été complètement restauré de façon conservatrice et ouvert aux visiteurs depuis désormais quinze ans.

La composition du Fort de Bard

Le Fort de Bard se compose de trois corps de bâtiments situés à différents niveaux entre 400 et 467 mètres de hauteur. A la base se trouve l’Ouvrage Ferdinand, au milieu l’Ouvrage Victor et au sommet l’Ouvrage Charles-Albert.

L’Ouvrage Ferdinand, dont la forme ressemble à celle d’une tenaille, abrite le Musée des Fortifications et des Frontières. Derrière se trouve l’Ouvrage Mortiers et la Poudrière, avec les locaux des laboratoires didactiques et les expositions temporaires. L’Ouvrage Victor accueille, quant à lui, le parcours « Les Alpes des Enfants », dédiés à l’initiation des plus jeunes à l’alpinisme. Au sommet de la forteresse se dresse l’Ouvrage Charles-Albert avec la grande Place d’Armes entourée d’arcades et les Prisons, qui accueillent une visite multimédia consacrée à l’histoire de la forteresse et à l’Ouvrage Gola. On peut y visiter le Musée des Alpes, tandis que les espaces des Canonnières, des Caves et de la Porterie sont dédiés aux expositions temporaires.

fort de bard-italiantraditions
Si Viaggia

Dans les Prisons du Fort de Bard a été aménagé un espace d’exposition qui occupe les vingt-quatre cellules où les prisonniers étaient enfermés. Un itinéraire historique conduit les visiteurs à la découverte de l’histoire de la forteresse qui, pendant des siècles, a exercé une grande emprise sur ce lieu de transit. Documents, gravures, films et reconstructions en 3D de grand impact permettent de découvrir l’évolution architecturale de la forteresse, ainsi que de connaître les personnages les plus importants qui ont en fait l’histoire, comme l’écrivain français Stendhal qui y fit son baptême du feu lors de l’assaut napoléonien de 1800. Le Musée des Fortifications et des Frontières propose un parcours qui permet de découvrir deux mille mètres carrés du fort, à travers les sections « Musée du Fort et des Fortifications », « Les Alpes fortifiées » et « Les Alpes, une frontière? ». Un voyage à travers l’histoire créé grâce à des décors et à des reconstructions de sections de murs, d’armes, de maquettes et de films.

Le complexe accueille un large programme d’expositions, d’initiatives culturelles, de concerts et de représentations théâtrales qui se déroulent en été dans la cour intérieure, d’activités didactiques et de conférences « I colloqui del Forte di Bard ». Il dispose d’un restaurant, d’une cafétéria, d’une librairie, de salles pour les événements et les congrès et d’un hôtel.

Une route externe relie le bourg au château et permet d’accéder à la cour de l’Ouvrage Gola, tandis qu’une route interne remonte la pente accédant à l’Ouvrage Charles-Albert et aux Écuries. La partie supérieure de la forteresse est accessible grâce à un système d’ascenseurs panoramiques qui montent du bourg jusqu’à l’Ouvrage Charles-Albert. Au pied du promontoire, dans la gorge creusée par la Dora Baltea, se trouve le site néolithique de Bard.

Le Bourg de Bard

Au pied du rocher, le bourg di Bard est un charmant et typique village médiéval, construit le long de Route des Gaules. Le long de la rue principale où s’écoule encore l’ancien canal de la Furiana fabriqué par les Romains, on peut apercevoir les maisons du XVe et XVIe siècle, construites sur d’antiques murs romains, parmi lesquelles se démarquent la Maison Challant, la Maison Valperga et la Maison Urbano, siège d’un ancien moulin.

La Maison Ciuca, qui se distingue par le « viret », un escalier en colimaçon dont les marches sont disposées en éventail autour de l’axe central, sert de maison de vacances et d’œnothèque. Dans la façade de l’élégant Palais des seigneurs Nicole, où résidaient les comtes de Bard, on peut encore voir les impacts de projectiles datant de l’assaut de 1800. Parmi les autres bâtiments à voir la dite Maison de l’Évêque et la Maison du Cadran, et aussi l’antique fontaine qui porte la date 1598-27 gravée sur une dalle.

Photo de couverture: I siti della Valle D’Aosta

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close