Search

Épiphanie et Procession des Rois Mages en Milan

À l’occasion de l’Épiphanie, le 6 janvier, une tradition rétablie à Milan, devenue un classique de la période de Noël. C’est la Procession des Roi Mages, une occasion pour les milanais de se rassembler dans un défilé historique qui, partant de la Cathédrale, rejoint la Basilique de Sant’ Eustorgio.

Sant’Eustorgio et les Mages

Le choix de l’ancienne église de Sant’Eustorgio n’est pas accidentel. Dans cette Basilique, selon la tradition, le Sant’Eustorgio, revenant d’un voyage de Constantinople, a déposé les reliques des Rois Mages, emportés de la Terre Sainte.

La tradition de la Procession des Rois Mages de Milan, active depuis 1960, a une histoire séculaire derrière elle. En fait, cette tradition milanaise a ses racines au IVe siècle, lorsque l’évêque Eustorgio transporta les restes des Rois Mages de Constantinople dans le chef-lieu lombard. Le défilé, cependant, remonte à 1336, à l’époque Visconti. La Fête des Trois Rois est officiellement établie cette année-là, mais en 1347, « l’école des bienheureux Trois Mages » est instituée dans l’église de Sant’Eustorgio, chargée de l’organisation et du traitement de la représentation sacrée. La procession fut supprimée par saint Charles Borromée, peut-être à un moment d’expiration particulière de son sens le plus religieux, pour être restaurée à la fin des années cinquante.


La Procession des Mages

Les trois Mages figurent bien sûr dans le défilé: Gaspard, Melchior et Balthazar, ainsi que des personnages en costume de bergers, fantassins et chevaliers, bandes de musique et animaux de cirque. Après la bénédiction solennelle, la Procession commence au Duomo, traverse la rue Torino et rejoint les Colonnes di San Lorenzo. Ici, il s’arrête dans la Basilique du même nom, où les Rois Mages rencontrent le roi Hérode. Ensuite, on continue sur le parcours de Porta Ticinese pour rejoindre ensuite la Basilique de Sant’ Eustorgio. Une fois l’objectif atteint, les trois rois rendent hommage à l’Enfant Jésus en offrant en cadeau de l’or, de l’encens et de la myrrhe à l’intérieur de la crèche vivante aménagée pour la circonstance sur la place de l’église. Les reliques des Mages, conservées dans une urne en bronze, sont placées sur l’autel qui leur est dédié pendant la Messe de l’après-midi.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close