Search

Collines du Chianti, au cœur de la Toscane

Situées à cheval entre les provinces de Firenze, de Siena et d’Arezzo, et depuis toujours considérées comme le cœur de la Toscana, les collines du Chianti sont une petite chaîne montagneuse qui marque la frontière orientale de la région du Chianti avec le Valdarno et le Val di Chiana. Au pied de cette petite chaîne de montagnes se trouvent les douces collines …

Le point culminant est constitué par le Monte San Michele, qui mesure 893 mètres de haut et est baigné par les rivières Pesa, Greve, Ombrone, Staggia et Arbia.

Depuis quelques années, la Toscana s’est imposée comme la région italienne la plus appréciée par les étrangers, en particulier par les anglo-saxons, qui y ont acheté des maisons et des fermes. C’est précisément pour cette raison qu’on l’a appelé « Chiantishire ».

Du point de vue historique, le nom Chianti indiquait autrefois le territoire occupé par les communes de Gaiole, Radda et Castellina, qui composaient l’ancienne Ligue militaire florentine du Chianti, transformée par la suite en Province du Chianti. Cependant, avec la formation de la région viticole du Chianti, qui en plus de la sous-zone Classico comprenait également des zones de la province de Firenze, il est devenu pratique courante de désigner par ce nom une zone géographique beaucoup plus vaste.

Les Étrusques furent la première civilisation à occuper la région. Après les Étrusques la région du Chianti passa aux mains des Romains, qui continuèrent la culture de la vigne. Par la suite, le territoire passa aux mains des Lombards.

La position en bordure des voies de communication lui permit de se mettre à l’abri des invasions barbares après la chute de l’Empire romain.

Suite aux conflits et aux luttes entre les villes de Siena et de Firenze, plus exactement du Moyen Age à la Renaissance, la région se transforma en un champ de bataille.

Lorsque les guerres prirent fin, certaines vallées furent défrichées et rendues aptes à l’agriculture: des champs oliviers, mais surtout des vignes et des forêts de chênes et de châtaigniers. Des cultures de grande qualité qui participent encore aujourd’hui à la richesse et la particularité de la région du Chianti.

Le paysage offre des forêts denses, des vignes à perte de vue, des fermes, de grandes terrasses et des vallées traversées par des cours d’eau, des routes aux courbes douces parsemées de hameaux entourés de cyprès, arbres qui prédominent dans la région. Châteaux, abbayes, petites villes, villas de la Renaissance, maisons coloniales, villages, s’offrent à la vue des visiteurs les plus attentifs, capturés par le parfum des olives qui enivre l’air.

Si vous voulez nous suivre durant notre voyage à travers l’excellence italienne, explorez avec nous l’IT 5 de la semaine sur le Chianti: pour les vrais connaisseurs.

 

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close