Search

Bormio, la perle de la Haute Valteline

Une photo prise par Gaia G. Pengo nous emmène à Bormio, une ville de l’Alta Valtellina située au cœur du Parc national du Stelvio, l’une des perles italiennes du tourisme d’hiver. En fait, son nom est lié aux sports d’hiver et au ski alpin – il a accueilli deux championnats du monde – mais il est également connu pour ses thermes, renommées dans l’antiquité. Dans la ville alpine, en effet, il y a trois établissements thermaux: les Thermes de Bormio, les Bagni Nuovi et les Bagni Vecchi.

Bormio s’étend dans une vallée, creusée par les glaciers et les ruisseaux, complètement entourée par des montagnes, et conserve de nombreux vestiges de son ancienne gloire, quand on arriva à compter jusqu’à 32 tours érigées à l’intérieur de se murs, quand on l’appelait « Territoire Magnifique ».

Dans le centre historique, sur la Place Cavour, il se dresse la Tour de l’Horloge, construite à l’époque médiévale, tandis qu’un peu plus loin se dresse le château De Simoni, qui abrite aujourd’hui la Mairie. De là, s’ouvre l’ainsi dit «Quadrilatero degli Alberti», un complexe fortifié de bâtiments appartenant à la noble famille des Alberti. Il ne reste que quelques traces des tours qui se distinguaient dans ce quartier, ainsi qu’une petite chapelle privée portant les nobles armoiries de la famille.

Bormio
Foto Instagram di @blupallido

En explorant la ville, vous pouvez visiter l’église collégiale qui date de 803 et reconstruite en 1621 après la destruction aux mains des Espagnols; l’Oratorio de San Vitale, qui remonte à 1196, caractérisé par le style romain et une façade peinte avec les emblèmes des guildes des artisans; et le Kuerc, l’endroit où se tenaient les assemblées et où la justice était administrée. En outre, dans le village est encore visible l’église désacralisée de Santa Barbara, et le pont Combo, étendu sur la rivière Frodolfo.

Le Gabinat est encore vivant ici – un terme dérivé de la langue allemande, signifiant «nuit des cadeaux» – une ancienne tradition établie le 6 janvier,  jour de l’Epiphanie, qui consiste en une course entre tous les habitants de Bormio qui, en se rencontrant, doivent lancer le slogan «Gabinat», en effet, obligeant les autres à offrir des gâteaux ou à boire avant le 17 janvier.

Les Bagni Vecchi remontent à l’époque romaine, pour être précis au 1er siècle avant J.C., et ils utilisent de l’eau à des températures comprises entre 36° et 43° (qui coulent entre les 1250 et les 1480 mètres sur le niveau de la mer) avec des propriétés détoxifiantes et relaxantes. Les Bagni Nuovi furent établis en 1835, tandis que les Bagni di Bormio sont situés dans un village voisin dans la municipalité de Valdidentro. Les bains sont également connus comme «bains des femmes», grâce aux qualités bénéfiques spéciales pour la physiologie féminine et les soins de la peau.

 

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close