Search

Atzara, vin et art

L’esprit de ce village de la région de la Barbagia, et situé sur les versants ouest du Massif du Gennargentu, peut se résumer à travers l’expression conca,manos e coro, ou «l’esprit, le cœur et les mains ».

L’esprit considère comme précieux le tissu urbain ancien aragonais; les mains sont celles qui travaillent les vignes, taillent le bois et tissent des tapisseries et des tapis; le cœur est celui des habitants accueillants, fiers de leurs traditions.

Les origines du village remontent à l’an 1000. Le centre historique est divisé entre les vieux quartiers de Su Fruscu, Lodine, Montiga et josso, Montiga e Susu, Sa Cora Manna, Su Santu Cuccuru de Santu Giorgi et Tzùri, avec ses vieilles maisons et ses bâtiments imposants principalement faits de granit.

Son nom vient vraisemblablement d’une plante qui justement porte le nom d’ Atzara, mais pour beaucoup son origine est phénicienne: Atzar, «lieu sûr».

À voir

  • L’église paroissiale de Sant ‘Antioco – Il s’agit sans aucun doute du plus important édifice du village. Elle se distingue de par son style Pisan-aragonais et son intérieur de style gothique.
  • L’église de San Giorgio – Il s’agit d’une église de forme rectangulaire dotée d’une unique nef, avec une façade en pierre et un clocher, Elle fut consacrée en 1386.
  • Le Palais des Comtes de San Martino – Dit de Su Conte, il s’agit d’un élégant édifice remontant à la période aragonaise. Non loin de là, on trouve la maison paroissiale, qui date elle aussi de cette époque.
  • Le Musée du Vin – L’espace est destiné non seulement à des expositions sur les outils et les techniques de production de vin, mais également à des festivals oenogastronomiques et de poésie.
  • Le musée d’art moderne et contemporain Antonio Ortiz Echagüe – Il abrite une centaine d’œuvres liées à l’école espagnole du costumbrismo.
  • Les Magasinos – Dans ces caves privées, entre barils, poutres apparentes et sols en terre cuite, les habitants accueillent les visiteurs avec une bouteille de vin.

À déguster

  • Le Vin – Il constitue un élément majeur de l’économie d’Atzara; Notamment le Mandrolisai, un vin DOC à la robe de couleur rouge rubis.
  • Sa tumballa – Une entrée de pâtes cuites au four, composée de pipe rigate, de fromage, d’oeufs, de chapelure et de su ghiasu, une sauce au porc et au safran.
  • S’ortau – Un plat principal à base de saucisse de porc, de cœur, de rate et des poumons, de tomates séchées et de persil. C’est l’un des plats les plus savoureux de la tradition sarde.
  • Sa pudda prena – Un plat unique à base de poule, d’œufs, de pesto de foie, de tomates séchées, de lard, de persil et de safran.
  • Is bucconettes – Un gâteau aux amandes.
  • Sa tumballa ‘e latte– Un gâteau au café et au rhum.

À vivre

  • Les chemins des vignes – Un sentier naturel qui emmène le visiteur à la découverte des vignobles, des bois et des champs.
  • La Foire aux vins – L’événement se tient le deuxième dimanche de mai, et a pour but de célébrer l’excellent Mandrolisai.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close