Search

Les trulli d’Alberobello: la magie de la Murgia

Un des premiers exemples d’habitations modernes et modulaires vient en fait de la préhistoire, plus exactement des Trulli de la plaine de la Murgia, dans la région des Pouilles (Puglia). Ce sont de simples bâtiments en pierre sèche, qui sont aujourd’hui encore construits sans grande modification par rapport à leur forme d’origine, et qui sont si typiques de la zone qu’ils sont inscrits sur la Liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Aujourd’hui on les trouve principalement dans la petite ville d’Alberobello, où ils constituent une sorte d’attraction touristique et des logements de vacances très recherchés.

Le trullo est en gros un grand cyclindre souvent en pierre sèche, dont le toit à forme de cône est constitué de plaques calcaires. L’extérieur du toit et la pointe du cône sont souvent ornés de symboles ésotériques sensés porter chance. À l’origine ils constituaient des cabanes dans lesquelles les bergers et les paysans passaient la nuit lorsqu’ils étaient loin de chez eux, ils y gardaient leurs outils et s’y réfugiaient en cas de mauvais temps; et effectivement les trulli sont plutôt spartiates. Peu nombreux sont ceux qui parmi les anciens ont survécu jusqu’à ce jour, étant donné que lorsqu’un trullo est endommagé, il est plus facile et moins onéreux de le détruire complètement et de le reconstruire en utilisant les matériaux d’origine que de le réparer.

Les trulli de fabrication récente bénéficient de l’utilisation des techniques de construction modernes qui les rendent mieux adapté aux normes de vie actuelle, mais les principes et les matériaux de base restent inchangés. Pour comprendre l’utilité des Trulli il faut garder en mémoire que le climat en Puglia peut être rude, avec des hivers très froids et venteux et des étés au contraire très chauds.

Les épais murs de pierre sont vraisemblablement le premier exemple dans l’histoire de construction écologique dans la mesure où ils emmagasinent la chaleur pendant l’été et la libèrent pendant la saison froide, reproduisant le cycle inverse pendant l’été. Leur efficacité est telle qu’il n’est nullement besoin d’ajouter un autre système de climatisation. Un autre précédent dans l’histore dont ils peuvent se targuer c’est leur modularité: généralement les familles bâtissaient un trullo adjacent en cas de besoin, puis créaient tout simplement un passage dans le mur qui les séparait. Enfin, les trulli ont également ouvert la voie au concept de la projection de la lumière naturelle. Étant donné que le microclimat à l’intérieur exige que les ouvertures se limitent à une porte et à une petite fenêtre pour faire circuler l’air, des miroirs étaient généralement utilisés pour refléter la lumière du soleil qui provenait de la porte à travers tout le trullo.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close