Search

Cordovado: que visiter et que goûter

Le village de Cordovado, dans la province de Pordenone, dans la région du Friuli Venezia Giulia, se compose d’une zone fortifiée qui abrite le château épiscopal érigé au XIe siècle et les bâtiments civils; l’ancien complexe était entouré par des murs extérieurs, des terre-pleins et des fossés en partie encore visibles. En plus du château, dans cette zone se trouvent les anciens palais tels que le Palazzo Ridolfi, l’ancienne demeure du capitaine, le Palazzo Bozza Marrubini,  tapissé de fresques de Francesco Zimolo, et l’élégant Palazzo Freschi Piccolomini, de style Renaissance, tous très intéressants.

Les joyaux de Cordovado sont l’ancienne Pieve di Sant’Andrea qui renferme des fresques du XVIe siècle de Gianfranco Da Tolmezzo et le Sanctuaire de la Madonna delle Grazie qui abrite un plafond magnifiquement sculpté et doré, oeuvre de Cataldo Ferrara en 1656-1658.

Les spécialités de Cordovado sont le Spaccafumo, un gâteau artisanal à base de figues sèches, de raisins secs, de noix, de noisettes, de pignons de pin, d’amandes, d’oranges et de miel, et les volailles comme le canard, l’oie, le faisan, préparés avec de la polenta ou  avec des pâtes faites maison, et bien entendu le « muset et brovada ».

À visiter

  • Le Château épiscopal – Fortifié aux alentours du XI-XIIe siècle par les évêques de Concordia qui en firent le château le plus important de la plaine. Le bâtiment fut le siège des pouvoirs civils, militaires et ecclésiastiques, restant ainsi en fonctionnement jusqu’au XVe siècle.
  • Le Palazzo Freschi Piccolomini – Une structure imposante dans le style Renaissance à trois étages et au large portail d’entrée, situé au coeur d’un parc séculaire.
  • La Pieve di Sant’Andrea – Ancienne piève liée au départ au Capitolo della Cattedrale, elle fut remaniée à plusieurs reprises au cours des siècles, jusqu’au XVIIe siècle, lorsque l’intérieur composé d’une seule et unique salle fut transformé en deux nefs.
  • Le Sanctuaire de la Madonna delle Grazie – Joyau de l’art baroque, il possède un plan octogonal et est orné d’un plafond sculpté et doré par Cataldo Ferrara entre 1656 et 1658.

À déguster

  • Le Spaccafumo – Gâteau artisanal à base de figues sèches, de raisins secs, de noix, de noisettes, de pignons de pin, d’amandes, d’oranges et de miel
  • Le Muset et brovada – Cotechino servi avec des navets blancs recouverts de marc de raisin noir trempé dans l’eau chaude.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close