Search

Bovino, le village aux huit cents portails

Petit bourg de la province de Foggia, Bovino se trouve à la frontière entre la Puglia et la Campania.

Détruit et reconstruit à plusieurs reprises, le centre historique du village se distingue par l’harmonie du tissu urbain et la bonne conservation des matériaux, les couleurs et les formes typiques de sa tradition.

Aujourd’hui encore, le visiteur qui se rend à Bovino peut admirer les ruelles pavées de galets de rivière, les maisons en pierre avec leurs toits en tuiles traditionnelles, les voûtes en briques, les demeures aristocratiques avec leurs belles cours intérieures, et une multitude de portails en pierre, huit cents très exactement.

Les mosaïques, les vestiges des enceintes de l’époque romaine, les escaliers qui décorent les ruelles du village, ainsi que la campagne verdoyante qui entoure le bourg et les nombreuses pièces conservées dans le musée, constituent une richesse inestimable que le village continue à protéger avec grand soin.

À voir

Le village n’abrite pas moins de sept églises.

  • La Basilicata cattedrale – La façade de la cathédrale est l’œuvre du maître Zano Welsh, qui a ouvert la voie à l’art roman en Puglia. Il convient de souligner, le chœur en bois du XVIIe siècle dans l’abside et les monuments et inscriptions funéraires qui se réfèrent aux seigneurs du lieu.
  • Le Palazzo ducale – Désormais habité par les descendants de Guevara, il était autrefois l’une des plus belles demeures patriciennes du sud de l’Italie. Oeuvre du comte normand Drogon, il fut par la suite agrandi par Frédéric II de Souabe, puis transformé au XVIIe siècle en manoir par les ducs de Guevara.
  • L’église San Marco – Inaugurée en 1197, elle renferme les tombes

d’évêques qui ont autrefois gouverné le diocèse de Bovino.

  • L’église du Rosario – Construite en 1205, il s’agit d’une église gothique qui compte une seule nef.
  • L’église San Pietro – Il s’agit d’une très vieille église, une illustration de l’architecture romane, composée d’éléments byzantins reposant sur des vestiges romains.
  • Le Musée diocésain – Situé à l’intérieur même du Palazzo Ducale, il présente une collection qui comprend les trésors de la cathédrale: peintures, sculptures, vaisselle en or et en argent, ainsi que des crucifix d’argent et des vêtements sacerdotaux;

À déguster

  • Les pâtes artisanales – Les pâtes artisanales constituent un classique de la région de la Puglia; Toujours de production artisanale, nous vous conseillons également les biscuits aux amandes.
  • Les orecchiette pugliesi – Servies avec une sauce à base de mélange de viandes.
  • Les Fusilli aux tomates fraîches et ricotta – La ricotta est l’un des produits phares du Sud, en particulier en Puglia.
  • L’Agneau« cutturiello » – Il s’agit d’un plat essentiellement printanier, également lié à la période des fêtes de Pâques, exclusivement cuit dans une cocotte en terre.

À vivre

La disfida del soffritto di maiale ou concours du sauté de porc – L’événement se déroule en mars et comprend des dégustations de vin ainsi que des visites guidées du centre historique du village.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close