Search

Aieta, pays de la charcuterie

Aieta est un petit village situé dans la province de Cosenza, qui se dresse au coeur du Parc National du Pollino, en Calabria. La zone montagneuse est riche en sentiers qui grimpent jusqu’au Monte Ciagola (1462 mètres au-dessus du niveau de la mer), depuis le sommet duquel on peut admirer la mer du Golfo di Policastro.

Le village se distingue non seulement de par ses petites maisons aux couleurs blanches et rouges, mais aussi et surtout de par son palais aristocratique datant du XVIe siècle, né de l’agrandissement et de la rénovation d’un ancien château médiéval. L’église Santa Maria della Visitazione, qui se dresse sur la place principale d’Aieta, est également intéressante; elle possède un très beau portail en pierre et renferme des fresques d’une grande valeur. Dans les environs proches du village, on peut voir les vestiges du couvent de San Francesco, d’anciennes chapelles et des moulins à eau datant de l’époque médiévale.

D’un point de vue gastronomique, Aieta est connue pour son prisuttu d puorcu (jambon de porc) auquel une fête est consacrée chaque année au mois d’août. Il existe d’autres charcuteries typiques du lieu comme la vrina, qui est en fait de la poitrine de porc fumée, la saucisse, le capocollo et la soppressata, un salami à base de piment rouge.

Les entrées elles aussi sont excellentes: la saveur unique des fusilli, pâtes faites à la main avec un “ferretto” (sorte de petit bâton en cuivre autour duquel on les enroule), et servies avec une sauce à base de viande de chèvre ou de porc, les raviolis à la ricotta et les Lagani, sorte de fettucine servies avec des pois chiches ou des haricots.

À voir

  • L’Église Santa Maria della Visitazione – Construite au XVIe siècle, l’église mérite la visite pour ses fresques et ses peintures sur bois ainsi que pour un crucifix en bois typique de l’artisanat du sud. L’icône de la Madre della Consolazione, rare dans son genre et vraisemblablement réalisée par Nicolaos Tzafuris, est également digne d’intérêt.
  • L’Église de San Francesco – La seule partie qui reste d’un couvent des Padri Minori Osservanti, ordre fondé par Saint François d’Assise.
  • La Chapelle de San Vito Martire – Petite église qui abrite la statue en bois du Saint Patron d’Aieta.

À déguster 

  • Le Jambon de porc et les charcuteries
  • Les Fusilli – Pâtes allongées et torsadées servies avec de la sauce à base de viande de chèvre ou de porc
  • Les raviolis frais à la ricotta
  • Les Lagani – Fettucine larges et épaisses servies avec des pois chiches ou des haricots
  • La Poncia – Plat principal à base d’aubergines, de pommes de terre, d’oignons, de basilic, d’ail et de poivrons.
  • La Cossa ‘mbittunata – Cuisse de mouton ou d’agneau à l’ail, au poivre, au persil, au vin blanc et au romarin.

À apprécier

  • La Fête du jambon – Chaque année au mois d’août
Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close