Search

Parc du Vésuve, le géant qui regarde Naples

La Campanie est une région riche en lieux de grand charme et d’importance, le Vésuve est un symbole de Naples, menaçant et ami en même temps, dans une relation plurimillénaire. L’exploration du parc national du Vésuve combine histoire, nature et aventure.

Le Parc du Vésuve est un site incroyable car il offre non seulement des paysages à couper le souffle, mais aussi une fenêtre unique sur l’histoire géologique et culturelle de la région. 

Sans aucun doute, le Parc National du Vésuve et où il se trouve sont des témoignages tangibles de la force et de la beauté de la nature, ainsi qu’un concentré de l’histoire du territoire.

Parc national du Vésuve pour protéger la flore et la faune et la richesse géologique

Le Parc National du Vésuve a vu le jour officiellement en juin 1995 avec l’intention principale de protéger les espèces végétales et animales, ainsi que la richesse géologique du territoire vésuvien.

La zone du parc embrasse le volcan du même nom, l’un des plus célèbres au monde pour les conséquences historiques de ses éruptions. Avec l’éruption de soixante-dix-neuf après JC, le Vésuve a enterré les villes de Pompéi et d’Herculanum sous des couches de cendres et de lapilli.

Du point de vue géologique, c’est un volcan endormi avec un cône stratifié qui s’élève majestueusement sur la plaine environnante. Ses éruptions ont contribué à façonner le paysage environnant, créant un environnement unique de flore et de faune adapté aux conditions volcaniques.

Que voir au Parc National du Vésuve : les sentiers 

La beauté naturelle du Parc National du Vésuve est le protagoniste absolu. Les visiteurs peuvent profiter d’excursions panoramiques le long de l’un des onze sentiers balisés qui traversent les bois et la végétation. 

Voyons les excursions possibles offertes par les sentiers officiels du Parc National du Vésuve :

  • « La Valle dell’Inferno » : Avec ses environ dix kilomètres, cet itinéraire offre une aventure difficile à travers les étroits virages en épingle à cheveux autour du Vallone Forte, offrant une vue imprenable sur les Cognoli di Levante;
  • « Le long des Cognoli » : un parcours suggestif avec des montées et des panoramas spectaculaires qui mènent au Largo Prisco;
  • « Il Monte Somma » : Il s’agit d’un itinéraire en boucle facile qui permet d’explorer l’histoire volcanique avec vue sur la rivière de lave et des vues sur le golfe de Naples;
  • « A travers la réserve du Tyron » : Un itinéraire tranquille à travers une forêt suggestive (celle de la réserve forestière du Tyron-Haut-Vésuve) qui offre une vue extraordinaire sur le parc;
  • « Le Grand Cône » : Populaire parmi les visiteurs, ce sentier conduit de Piazzale Ercolano au Grand Cône en donnant la vue sur le Mont Somma et en permettant l’excursion sur le Vésuve;
  • « La Strada Matrone » : Elle suit la route marquée par les frères Matrone pour rejoindre le Grand Cône, mais permet d’admirer les bouches de lave qui se sont ouvertes il y a plus d’un siècle;
  • « Le Vallone della Profica » : Il est moins connu que les autres parcours et permet d’explorer le versant moins connu du Mont Somma et d’atteindre une pinède suggestive;
  • « Le petit train à crémaillère » : suivant le tracé de l’ancien petit train à crémaillère pour remonter au Vésuve depuis San Sebastiano, ce parcours offre quelques pentes difficiles;
  • « La Rivière de Lave » : Il s’agit d’un parcours court récemment inauguré, qui permet de marcher sur une coulée de lave et d’admirer un environnement qui rappelle celui de la lune;
  • « L’Olivella » : ce sentier conduit aux sources de l’Olivella, en traversant les campagnes de Sant’Anastasia;
  • « La pinède de Terzigno » : C’est un sentier plat niché dans une pinède dense.

Avec ses cinquante-quatre kilomètres de sentiers différents, la Sentieristica du Parc National du Vésuve offre une expérience de plongée dans la nature (également grâce aux informations fournies sur les caractéristiques naturelles et historiques) tout en atténuant les risques.

Foto: Unsplash

Visite du Grand Cône du Vésuve 

L’excursion le long du sentier du Grand Cône offre une expérience enrichie par l’émotion de se promener autour du cratère et par le panorama spectaculaire qui embrasse une grande partie de la Campanie jusqu’au Latium.

Le volcan à enceinte présente un profil distinctif, composé de deux cônes : le cône extérieur tronqué, connu sous le nom de Monte Somma, et le cône intérieur, connu sous le nom de Vésuve. Ces deux cônes sont séparés par la Vallée du Géant, divisée à son tour en Atrium du Cheval à l’ouest et Vallée de l’Enfer à l’est. 

Les pentes du volcan sont sillonnées par des vallées radiales tandis que les murs montrent une verticalité prononcée et sont constitués de roche volcanique. Le volcan se caractérise par un mélange de lave avec des compositions chimiques différentes et des dépôts pyroclastiques. Les zones environnantes sont formées de matériaux transportés par les coulées de boue.

Comment monter sur le Vésuve ? Le chemin principal suit la bordure ouest du cratère tandis qu’un nouvel itinéraire alternatif, actuellement en cours de développement, permettra aux visiteurs de compléter le tour complet du cratère, enrichissant l’expérience de cet environnement unique.

Pour l’excursion sur le Vésuve, vous devez acheter des billets à prix plein ou réduit. Il est recommandé d’acheter des billets pour le Vésuve sur le site officiel avant l’approche du site, car la connexion à proximité de l’entrée est absente. 

Le Musée du Parc National du Vésuve

Le nouveau Musée de l’Ente Parco del Vesuvio du Centre Culturel de Villa Regina raconte l’histoire géologique du complexe volcanique Somma-Vésuve, le développement de la riche biodiversité et analyse l’interaction millénaire entre l’être humain et le volcan.

Divisé en cinq salles thématiques, le musée offre une immersion complète dans les merveilles du Vésuve :

  • « Le volcan » : la salle fournit une exploration approfondie du changement de la Somme-Vésuve à travers un plastique des éruptions les plus significatives et de leur impact environnemental;
  • « La naissance et l’évolution du sol vésuvien » : un voyage dans la formation et le développement des sols volcaniques vésuviens au cours des millénaires;
  • « Le sol et la biodiversité » : donne un aperçu des principales espèces végétales et animales du Vésuve et de l’importante sphère agricole;
  • « Le sol anthropisé » : une analyse des conséquences de l’activité humaine sur le territoire, approfondie à travers des dioramas et des panneaux descriptifs;
  • « L’interaction homme-Vésuve » : Une salle dédiée à la relation millénaire entre l’homme et le volcan, avec une attention particulière aux techniques agricoles et à la construction traditionnelle.

Le patrimoine historique et culturel

En plus de sa beauté naturelle, le Parc du Vésuve est aussi un trésor d’histoire et de culture. Les terres entourant le majestueux Vésuve racontent une histoire d’interactions entre l’homme et le volcan.

Les anciennes villes de Pompéi et d’Herculanum, détruites par l’éruption de soixante-dix-neuf après JC, sont des témoignages de la grandeur et de la fin tragique de la civilisation. Les visiteurs peuvent explorer les rues anciennes, les maisons, les temples et les théâtres de ces villes enfouies dans le temps, obtenant un aperçu de la vie quotidienne de l’époque.

De Oplonti aux découvertes les plus récentes à Somma Vesuviana et Villa Regina à Boscoreale, chaque site représente un fragment précieux de cette histoire fascinante.

Les luxueuses Villas du XVIIIe siècle du Mille d’Or, les rustiques Masserie Vesuviane et les caractéristiques toits en berceau de Terzigno sont des témoignages tangibles de la façon dont l’architecture et le style de vie se sont adaptés aux particularités du territoire volcanique.

A travers des lieux comme l’Antiquarium de Boscoreale, le Mav (Musée archéologique virtuel) d’Herculanum et les suggestives laves présentes le long de la montée au Grand Cône, il est possible de s’immerger dans les événements qui ont façonné cette zone.

Le Musée Ferroviaire de Pietrarsa à Portici rappelle l’importance des infrastructures dans la relation entre l’homme et le territoire tandis que le Musée du Corail à Torre del Greco et le Musée de la Civilisation Paysanne à Somma Vesuviana conduisent dans un voyage à travers les caractères, les métiers et les traditions des communautés qui ont habité ces terres à travers les siècles.

Copertina: pixabay

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close