Search

Amerigo Vespucci : l’histoire du plus beau navire du monde

Trois arbres maîtres, vingt-six voiles, une surface de voile de plus de 2000 mètres carrés et un nom altillon qui rend hommage à l’un des plus célèbres explorateurs et navigateurs. Non, il ne s’agit pas d’un voilier des films sur les pirates auxquels nous sommes habitués mais du bateau Amerigo Vespucci, prestigieux bateau-école de la Marine Militaire italienne dédiée à l’entraînement des élèves officiels de l’Académie Navale.

Comme l’histoire du grand navigateur dont elle tire son nom, l’Amerigo Vespucci navigue à voiles déployées, prorompente, imposante, majestueuse. Ainsi, depuis quatre-vingt-dix ans, ce voilier de la Marine Militaire italienne fait partie intégrante de la formation des élèves officiels de l’Académie Navale et est devenu un véritable symbole de la tradition nautique italienne.

Le projet de construction de l’Amerigo Vespucci remonte à 1925, quand il est projeté pour remplacer l’ancien navire-école, avec le jumeau Christophe Colomb, d’abord cédé à l’URSS et ensuite détruit dans un incendie en 1963. Le lancement officiel du navire a lieu en février 1931 à Castellammare di Stabia, lieu où il a été construit.

L’Amerigo Vespucci en nombre

Nous avons déjà dit que les arbres maîtres de ce voilier sont trois, respectivement 54, 50 et 43 mètres, avec un total de 26 voiles en toile olone, une fibre brute naturelle très résistante, et une surface de voile de plus de 2000 mètres carrés. La longueur du voilier est de 101 mètres, la largeur de 15,56 mètres et le tirant d’eau – la partie du navire qui se termine sous l’eau – est de 7,3 mètres.

La capacité du bateau est considérable, il reçoit en effet un équipage fixe de de 264 membres, dont 15 officiers, 64 sous-officiers et 185 marins, mais peut arriver même au double en embarquant des élèves volontaires et des élèves de l’Académie Navale.

Histoire et traditions de l’Amerigo Vespucci

Lancé en 1931, le navire Amerigo Vespucci est conçu comme navire-école et destiné à l’entraînement. Jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il a soutenu le navire Christophe Colomb, après quoi – de 1946 à 1952 – il est resté le seul navire d’entraînement à voile de la Marine Militaire italienne. Par la suite, elle a été rejointe par l’Ebe puis par le Palinuro, autre voilier, en 1955.

Au fil des ans, l’Amerigo Vespucci a également joué le rôle d’ambassadrice de la culture nautique et de l’art italien sur la mer, naviguant dans les ports les plus importants du monde. En effet, elle a été présente à Athènes pour l’ouverture des Jeux olympiques de 2004 et à Portsmouth pour la commémoration de la bataille de Trafalgar en 2005.

La persévérance dans la conservation vivante des traditions nautiques les plus anciennes est également prouvée par le fait que les voiles, comme mentionné, sont encore en toile olona, une fibre qui génère un tissu très résistant et qui est utilisé en nautique depuis des siècles. Mais pas seulement, les sommets sont encore en matériel traditionnel et les manœuvres sont effectuées à la main, sous ordre donné par le commandant par l’intermédiaire du maître d’équipage.

« Le plus beau navire du monde »

À ce jour, l’Amerigo Vespucci est le plus vieux navire de la Marine encore en service. Mais en plus d’être parmi les plus anciennes au monde, en 1962 elle a été définie par le porte-avions américain USS Independence « le plus beau navire du monde » lors de leur rencontre en mer Méditerranée. En raison de sa majesté et de sa majesté, le navire Amerigo Vespucci est l’un des symboles dont notre pays est le plus fier. Symbole d’élégance, de puissance et d’une tradition nautique séculaire à laquelle l’Italie est remarquablement attachée et dont elle peut se vanter. Depuis 1978, la devise du navire, qui, dans une première version, applaudissait le Roi et la Patrie et après la fureur des vents, est « non pas celui qui commence, mais celui qui persévère ».









2 comments

  1. Buenas tardes alguien me podrá confirmar si este barco se utilizó también en algún momento para traslado de pasajeros por qué tengo cómo archivo de llegada al puerto de Buenos Aires de mi abuelo desde Italia en 1949 precisamente el 23 de mayo menciona a este barco cómo el que lo traslado desde Italia esto puede ser factible dado qué es un buque escuela. no sé si sirve de dato pero mi abuelo fue ex soldado en la Segunda Guerra
    muchas gracias

  2. J ai eu l occasion de le voir plusieurs fois à Rouen l’os des Armada je l ai visité superbe et un très bon accueil de la part des marins dommage qu’il ne vient plus

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close