Search

Le Vagabond du Mont Maudit

 

Le Mont-Blanc, et la région de Courmayeur, qui se trouve à ses pentes, est un lieu où s’entremêlent légendes et histoires antiques populaires. Comme celui concernant l’origine de son nom actuel.

 

Selon la tradition, ses glaciers ont toujours accueilli des esprits malfaisants, et ils sont connus les exorcismes du curé de Cogne, ce qui aurait servi à les ‘‘confiner’’ dans la partie la plus haute de la montagne, et à les obligés à tresser une corde avec le sable.

La légende raconte que, en effet, dans les temps anciens, quand on croyait que chaque pierre et ravin de montagne était habité par des démons, des gobelins et des monstres, le Grand Mont était la montagne la plus hantée de tous. Entourée par les tempêtes et battu par les vents et la grêle, et rendue dangereuse par les glissements de terrain, le sommet s’appelait Mont Maudit – la Montagne Maudite – et suscitait une véritable terreur révérencielle – au point que la population évitait aussi de la regarder. Et évidemment, il s’en tenait à distance.

vagabondo del mont maudit

Source: Trekkinella

Un soir d’été, un voyageur s’est arrêté dans ces régions, demandant l’hospitalité aux bergers du lieu: de la nourriture et un endroit pour dormir. Les bergers l’accueillirent volontiers, et en échange de leur gentillesse ils obtinrent une promesse spéciale de l’homme. Celui de mettre fin, en intervenant auprès du Ciel, à leurs problèmes avec le Mont Maudit entre l’arrivée de l’hiver.

Le voyageur mystérieux aurait enterré tous les mauvais esprits qui erraient dans la montagne. Après quelques mois, en effet, à la fin de l’automne, se déchaîné une extraordinaire tempête de neige sur la montagne. La neige a commencé à tomber, recouvrant le Mont Maudit, piégeant pour toujours les esprits maudits, les démons et les gobelins. Mais sans toucher et endommager les pâturages environnants.

Et, à partir de ce jour, la grande montagne a changé de nom: du Mont Maudit elle est devenue Grand Mont – la Grande Montagne, ou Mont Blanc – le Mont Blanc.

 

Mais, évidemment, cette légende doit être particulièrement enracinée dans les territoires alpins de la Vallée d’Aoste. En effet, outre à l’histoire du curé de Cogne et celle du mystérieux vagabond de Courmayeur, ils existent d’autres histoires qui ont -plus ou moins- le même contenu. Dans ces endroits, en effet, on raconte encore l’histoire d’un magicien venu de l’Orient qui aurait emprisonné les génies maléfiques de la Vallée en les emprisonnant dans l’énorme tour rocheuse de la Dente del Gigante. Tandis que, dans Val Veny, on raconte d’un frère candide sans peur et sans tache qui aurait vaincu et emprisonné les démons de la région.

 

En général, les légendes de la Vallée d’Aoste voient comme protagonistes les sorcières, les fantômes, les démons et les saints. Mais il existe aussi une forte tradition qui concerne l’origine fantastique et souvent mystérieuse des formes qui distinguent le paysage montagnard. Souvent mélangeant des personnages historiques, monde de la magie, des contes de fées et de la religion, et souvent donnant vie à des mythes, des légendes et des rituels publics qui se sont transformés au fil du temps en fêtes populaires. Une constante dans le folklore local est la présence du diable, qui est contrastée par les histoires des saints, célèbres pour leur capacité à générer des miracles et à intercéder auprès de Dieu.

 

Les sorcières jouent également leur rôle, avec un corpus d’histoires où la fantaisie et la réalité s’entremêlent inextricablement. Comme les fantômes qui pullulent dans les contes populaires. C’est le cas de l’armurier du 16ème siècle du Château Saint-Marcel, ou d’une femme morte pour un crime non commis dans le Château de Quart. Ou, le plus connu de tous, l’esprit de la comtesse Bianca Maria de Challant, à Issogne, habité par elle autour de 1525. La comtesse, à peine âgée de vingt ans vint, -elle aussi- avec une fausse accusation – jugée et condamnée à être décapitée. Et son fantôme apparaîtrait en été, juste à côté de la fontaine octogonale qui se trouve dans la cour du château.

 

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close