Search

Fano : que faire et que voir dans la ville du Carnaval

Au nord de la région des Marches, dans la province de Pesaro-Urbino, Fano est une ville connue pour son ancien carnaval, l’un des plus célèbres et des plus anciens d’Italie. Découvrons ensemble ce qu’il faut faire et ce qu’il faut voir à Fano ! La ville de Fano est née à l’époque romaine, connue à l’époque sous le nom de Fanum Fortunae, le temps de la Fortune, construit comme témoignage de la bataille de Metauro. Sa position est parvenue, au cours des siècles, à garantir le passage de diverses populations qui ont laissé au territoire une énorme richesse en termes de patrimoine culturel.

Fonte: Camping Stella Maris

La proximité de la mer a toujours fait de la ville un point névralgique tant pour les populations antiques que pour le tourisme moderne, encouragé aussi par le fameux Carnaval, ce qui pourrait en faire la destination idéale pour l’été 2022.

Que voir à Fano

Le passage des Romains est attesté par les nombreuses œuvres de l’époque romaine qui se trouvent sur tout le territoire, comme les Murs Auguste, ou les différents musées archéologiques comme le Musée du Palais Malatestiano et le Musée de la Via Flaminia.

Fonte: Wikipedia

Les amateurs d’art et d’architecture seront certainement fascinés par le nombre de beautés cachées dans la ville de Fano, ainsi que l’ancienne église de San Francesco, un monument en plein air datant du Moyen Age, dont le toit semble s’être effondré à la suite du tremblement de terre de 1930.

Fonte: Marina dei Cesari

Ce qui, pour des raisons évidentes, ne peut manquer dans une ville portuaire, c’est le port : depuis toujours symbole de tradition et de rencontre entre personnes. Le centre-ville de Fano s’articule en effet autour de son port, symbole de la tradition maritime de la ville, où la pêche a toujours représenté l’activité majeure et le moteur le plus important de l’économie locale.

Que faire à Fano

Pendant vos vacances à Fano, en plus des belles excursions culturelles dont nous venons de parler, il y a beaucoup d’autres activités à faire. Après vous être détendu sur une plage, pourquoi ne pas prendre le temps de vous promener le long de la jetée des trébuchets?

Fonte: Hotel Astoria Fano

De cette façon, vous pouvez profiter pleinement de l’atmosphère maritime et traditionnelle du lieu, en admirant des vues spectaculaires, surtout au coucher du soleil. Encore une fois, pour ceux qui aiment se déplacer et faire de longues promenades, la promenade de Lisippo est également très recommandée, un tronçon de promenade qui se termine par la statue de Lisippo.

Les plages de Fano

Les amoureux de la mer trouveront à Fano un petit paradis où ils pourront se détendre sans penser à autre chose. Il y a en effet deux littoraux, le Lido et le Saxe, où vous pourrez vous détendre au bord de la mer le jour et où la vie nocturne locale est concentrée.

Fonte: Dog Welcome Fano

Les plages de Fano sont parfaitement équipées pour les familles, les enfants, mais aussi – et c’est une nouvelle qui fera plaisir à beaucoup – pour nos amis à quatre pattes. Il y a en effet quelques établissements et plages libres qui accueillent très volontiers les chiens qui passent leurs vacances avec leurs familles.

Que manger à Fano

Même l’aspect gastronomique n’est pas à sous-estimer, quand on parle de Fano. Parce que, en plus de toutes les commodités déjà énumérées en ce qui concerne les plages, la culture gastronomique locale est en mesure de vous laisser complètement impressionné. Les deux symboles culinaires les plus connus sont Moretta et Brodetto.

La Moretta est une boisson à base de café, un mélange d’alcool et de zeste de citron qui symbolise l’identité de la ville et en constitue littéralement le symbole. Imaginez-vous assis sur le front de mer, au coucher du soleil, et offrez-vous une Moretta pour terminer la beauté de la journée.

Le Brodetto, d’autre part, est un plat commun à toute la région des Marches, qui est préparé dans toute la zone côtière, bien sûr avec de petites variations en fonction de la localité. La naissance du bouillon remonte à l’époque où les pêcheurs, pendant les nuits passées sur les bateaux de pêche, préparaient des soupes de poisson avec le poisson le plus pauvre, en y ajoutant du vinaigre et d’autres ingrédients pauvres qu’ils pouvaient conserver en cas d’urgence.

Fonte: La Cucina Italiana

Photo de couverture: OhGa!

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close